News

À Jérusalem-Est, une cérémonie religieuse en mémoire de Shireen Abu Akleh

Publié le :

Quarante jours après, des cérémonies à la mémoire de la journaliste américano-palestinienne tuée en Cisjordanie ont lieu ce week-end. Ce samedi, une cérémonie religieuse a été célébrée à Jérusalem-Est en mémoire de Shireen Abu Akleh.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Une cérémonie religieuse sobre, dans cette petite église grecque catholique du quartier de Beit Hanina, à Jérusalem-Est.

Une messe à la mémoire de Shireen Abu Akleh, la reporter de la chaîne Al Jazeera tuée d’une balle dans la tête près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Des consœurs en pleurs, quelques rares personnalités palestiniennes. Mais c’est surtout une cérémonie familiale.

Lina Abu Akleh parle avec admiration de sa tante Shireen.

Elle décrivait la réalité des Palestiniens sous occupation. Elle aurait voulu que l’on se souvienne d’elle exactement pour ce qu’elle représentait : transmettre la vérité, parler des Palestiniens, et surtout de la justice pour les Palestiniens.

La vérité, c’est ce que réclament les proches de Shireen. Walid Al Omari est le chef de bureau de la chaîne de télévision qatarie

Ce que nous faisons maintenant à Al Jazeera, et sa famille aussi, en marge des enquêtes indépendantes, qui sont importantes, c’est de chercher la justice pour Shireen.

D’autres cérémonies sont prévues ce week-end, notamment à Ramallah, pour marquer les quarante jours de la mort tragique de la journaliste américano-palestinienne.

►À relire : Mort de Shireen Abu Akleh : une nouvelle enquête journalistique met en cause l’armée israélienne



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.