Business

Air Algérie : le nouveau P-DG chargé de plusieurs missions “prioritaires”  


Lors de l’installation du P-DG d’Air Algérie, le ministre des Transport a donné plusieurs directives au nouveau responsable de la compagnie nationale. Plusieurs priorités ont été tracées par le premier responsable du secteur.

Selon le ministre des Transports, Abdallah Moundji, des discutions ont déjà eu lieu avec le nouveau responsable de la compagnie aérienne nationale, au sujet de la feuille de route relative à la modernisation et le développement d’Air Algérie. « Il a été défini, de manière quasi complète et exhaustive, les grandes lignes de ce plan », a-t-il affirmé.

Ainsi, lors de son allocution, le ministre a affirmé avoir donné plusieurs instructions à Benslimane, le nouveau premier responsable d’Air Algérie. « Nous avons demandé au nouveau P-DG de prendre contact et de négocier des modalités d’acquisition de 15 nouveaux appareils, avec des constructeurs reconnus sur la scène internationale », a déclaré le ministre.

Moundji a confirmé que le nouveau P-DG d’Air Algérie, est « un cadre algérien hautement qualifié qui a de l’expérience dans ce domaine », et qu’il espère de lui, développer cette entreprise.

Digitalisation de la billetterie

Dans cette même allocution, le ministre des Transports a insisté sur l’amélioration des services dans l’activité commerciale d’Air Algérie.

A ce propos, Moundji a soulevé les préoccupations que les citoyens rencontrent, notamment des difficultés lors de se procurer des billets. Il a relevé à ce sujet, les grandes files d’attente qui se forment devant les guichets, en soulignant que le facteur humain contribuait activement à ce problème.

Pour pallier ce manque, le ministre a demandé au nouveau P-DG, de recourir à la numérisation dans la vente des billets. « Tant que le terrain existe, seules la qualification et l’intégrité humaines sont requises pour traiter avec le citoyen et faciliter le processus », a-t-il souligné.

Le ministre a également demandé la modernisation des services dans les aéroports, selon les pratiques reconnues mondialement.

Abordant les problèmes internes qui se rapportent à l’entreprise, en particulier dans l’aspect financier, le ministre a demandé, de revoir l’organisation interne de l’entreprise, pour permettre d’éliminer certaines dépenses inutiles.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.