News

des talibans tuent un policier et blessent un autre après la fin d’une trève

Publié le :

Un policier a été abattu et un autre a été blessé, samedi 11 décembre, au Pakistan, alors qu’ils escortaient une équipe de vaccination contre la polio, dans une attaque revendiquée par les talibans locaux, un jour après la fin d’un cessez-le-feu, a annoncé la police.

Deux hommes à moto ont ouvert le feu sur des policiers qui accompagnaient deux femmes voulant faire vacciner des enfants dans le district de Tank, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest). « Les assaillants ont ouvert le feu de manière indiscriminée, tuant un policier sur place et en blessant un autre », a déclaré à l’AFP Sajjad Khan, policier du district. Les auteurs de la fusillade ont ensuite pris la fuite, a précisé un autre responsable de la police locale, Kamal Shah, confirmant l’attaque.

Fin de la trêve

Les talibans locaux avaient mis fin vendredi à une trêve conclue avec la médiation des talibans afghans, accusant le gouvernement de violer les termes de l’accord. Les talibans ont revendiqué l’attaque dans un communiqué de leur porte-parole Muhammad Khurasani, annonçant un bilan de deux morts. Ils ont accusé les forces de sécurité d’avoir tué plusieurs de leurs combattants, violant ainsi la trêve d’un mois.

Les talibans pakistanais, un mouvement distinct des nouveaux dirigeants afghans mais qui partage une histoire commune, ont plongé le Pakistan dans une période d’une intense violence après leur formation en 2007. Sept ans après une répression militaire du mouvement, Islamabad tente aujourd’hui d’empêcher le retour du groupe encouragé par la victoire des islamistes radicaux de l’autre côté de la frontière.

►À lire aussi : Une centaine de talibans pakistanais libérés, le cessez-le-feu prolongé

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a annoncé en octobre que le gouvernement était en pourparlers avec le groupe pour la première fois depuis 2014, avec l’aide des talibans afghans. Mais dans un message audio publié vendredi, le dirigeant du groupe, Noor Wali Mehsud, a estimé qu’aucun progrès n’avait été réalisé dans les négociations avec le gouvernement pakistanais.

(avec AFP)



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *