News

En plein débat sur une quatrième dose, Israël serre la vis face à l’explosion de Covid-19

Publié le :

Malgré la fermeture de plus en plus hermétique des poste-frontières, le variant Omicron continue à gagner du terrain en Israël. De nouvelles mesures prennent effet ce weekend mais les responsables israéliens ont du mal à se mettre d’accord sur l’utilité d’une quatrième dose du vaccin pour lutter contre le nouveau variant.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Pendant le weekend un cluster a été détecté dans un Ehpad du centre du pays. Décision immédiate du gouvernement : le renforcement des mesures de protection pour la population âgée. Désormais des tests rapides seront effectués à l’entrée des maisons de retraite même pour les détenteurs du pass sanitaire.

À compter de dimanche 26 décembre, de nouvelles restrictions entrent également en vigueur, notamment pour les centres commerciaux et pour la restauration. En moins de deux semaines, le nombre de contaminations quotidiennes a pratiquement triplé et le taux de reproduction du virus est en hausse et s’établit à 1,4. Le nombre d’hospitalisations reste lui relativement stable.

Le conseil scientifique a donné son feu vert pour la quatrième dose pour les plus de 60 ans, les immunodéprimés et le personnel médical, mais le gouvernement n’a pas encore donné un accord final à cette nouvelle campagne vaccinale qui donne lieu à un véritable débat politique.

► À lire aussi : Variant Omicron: Israël se barricade pour retarder une cinquième vague inévitable



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *