Business

Investissement : Zeghdar rencontre des hommes d’affaires russes


Des hommes d’affaires russes ont manifesté leur volonté d’investir en Algérie. L’intérêt était porté particulièrement au secteur de l’industrie.

En effet, lors de la participation du ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar au Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2022, une rencontre a eu lieu avec des investisseurs russes. Une délégation d’hommes d’affaires et d’investisseurs russes, a affirmé vouloir investir en Algérie, lors de leur rencontre vendredi, avec le ministre de l’Industrie en présence de l’ambassadeur d’Algérie à Moscou.

Au cours de cette rencontre, le ministre a présenté un aperçu sur le nouveau code de l’investissement, relevant « ses nombreux avantages et les garanties et la stabilité qu’il assure aux investisseurs, dont le guichet unique et le foncier industriel », note un communiqué du ministère. Ce qui a permis aux investisseurs russes d’afficher leur « intérêt pour l’Algérie en tant que destination d’investissement prometteuse pour ses atouts et ses compétences professionnelles ».

Les deux parties sont parvenues à identifier les domaines à exploiter à court terme, tels que l’électronique, la sécurité informatique, la logistique, la consultation juridique, les communications et autres, exprimant, à ce propos, leur volonté de lancer, dans les meilleurs délais, « des projets de partenariat utiles et mutuellement bénéfiques » qui assurent à coup sûr le transfert de la technologie et la main-d’œuvre qualifiée.

L’Algérie veut accéder au marché biélorusse

Par ailleurs, le ministre de l’Industrie s’est entretenu avec le vice-ministre biélorusse de l’Industrie, Dmitriy Kharitonchik, pour évaluer la coopération économique entre les deux pays.

Cette rencontre, à laquelle a pris part l’ambassadeur d’Algérie à Moscou et ses assistants, a été l’occasion pour Zeghdar d’informer la partie biélorusse de « l’évolution qualitative du cadre juridique de l’investissement.

Les deux parties ont, par ailleurs, convenu d’intensifier les rencontres entre les opérateurs économiques afin d’établir des partenariats mutuellement bénéfiques à même de hisser le volume des échanges entre les deux pays, en vue de permettre aux produits algériens d’investir le marché biélorusse.

N.M/APS



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.