News

Jair Bolsonaro veut que le bac de son pays soit «à l’image de son gouvernement»

Publié le :

Plus de trois millions de jeunes Brésiliens passent l’équivalent du bac ce dimanche en pleine polémique idéologique. Le gouvernement Bolsonaro est en effet accusé d’avoir voulu modifier certaines questions des examens jugées trop tendancieuses.

Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

Jair Bolsonaro souhaite que le bac brésilien soit « à l’image de son gouvernement ». Ses propos tenus à quelques jours de l’examen ont alimenté la polémique, alors que 37 responsables chargés de préparer les épreuves se sont démis de leurs fonctions en accusant le gouvernement d’avoir censuré certaines questions, et d’avoir imposé d’autres thèmes. 

Tentative de mise au pas ?

Jair Bolsonaro voudrait ainsi que l’on ne qualifie plus le régime militaire des années 60 de « dictature », mais de « révolution ».

Les pédagogues brésiliens considèrent que ces pressions constituent une tentative de mise au pas de l’éducation par le gouvernement d’extrême droite.

Explications 

Le ministre de l’Éducation, Milton Ribeiro, est venu s’expliquer devant le Parlement cette semaine, et a formellement démenti qu’il avait eu un droit de regard sur les épreuves du bac. Mais il a confirmé que l’examen d’entrée à l’université devait bien être « à l’image d’un gouvernement compétent, honnête et sérieux », dit-il.

►À lire aussi Brésil: la déforestation en Amazonie enregistre une progression record

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *