News

Karl Toko-Ekambi, homme de tête et de convictions

Publié le :

Homme du match face à l’Éthiopie (4-1), auteur d’un doublé, Karl Toko-Ekambi a été essentiel dans la victoire qui qualifie les Lions indomptables pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations. L’attaquant camerounais, sacré en 2017, croit énormément en son équipe. Et pas question de lever le pied face au Cap-Vert.

De notre envoyé spécial au stade d’Olembé,

Vincent Aboubakar avait attiré tous les micros le 9 janvier après son doublé contre le Burkina Faso. Le capitaine camerounais a encore eu du succès, jeudi 13 janvier, à l’issue de la victoire 4-1 contre l’Éthiopie durant laquelle il a marqué deux nouveaux buts. Mais il a partagé le statut de chouchou des spectateurs et des médias avec l’autre homme du jour. L’homme du match même : Karl Toko-Ekambi, également double buteur.

Le Lyonnais a eu le mérite de relancer immédiatement les Lions indomptables avec le but de l’égalisation de la tête (8e). Une réalisation qui lui a tiré quelques rires après la rencontre : « J’avais prévenu mes gardiens à l’entraînement car ils m’avaient un peu chambré après une tête ratée. Je les ai prévenus que j’étais un bon joueur de tête et je l’ai démontré. »

CAN 2022 : CALENDRIER ET RÉSULTATS

« Jamais douté »

Comme face au Burkina Faso, le Cameroun a concédé l’ouverture du score avant de réagir. Le scénario ne semble pas perturber Karl Toko-Ekambi. « On n’a jamais douté. (…) On savait qu’on était supérieurs à cette équipe. Il fallait seulement le démontrer. On s’est dit les bonnes choses à la mi-temps, on est revenu plus fort et on a su marquer ces trois buts qui nous donnent la victoire », explique-t-il.

Le lauréat du Prix Marc-Vivien Foé 2018 fait partie des sept joueurs champions d’Afrique en 2017 et présents dans cette édition 2022*. Du haut de ses 29 ans, l’attaquant affirme que les anciens ont « ces petites astuces qui font gagner une compétition ». Il poursuit : « Je pense qu’on avait moins de qualités en 2017. Là, on a un groupe étoffé avec 28 joueurs qui peuvent être titulaires. Avec l’expérience de 2017, on a de bons conseils à donner à tout le monde. »

Les Lions indomptables veulent « rester à Olembé »

Pour le n°12, il est « important d’avoir gagné » contre les Éthiopiens car le Cameroun a tout intérêt à terminer premier du groupe A. Si les Lions indomptables ne lâchent pas leur première place, ils affronteront, en huitième de finale, une équipe qui aura terminé parmi les meilleurs troisièmes. Un match prévu le 24 janvier au stade d’Olembé, que Karl Toko-Ekambi et ses partenaires ne veulent pas quitter.

Ainsi, pas question de lever le pied lors du troisième match face au Cap-Vert, le 17 janvier. « Pour gagner une compétition comme celle-là, il faut prendre tous les matches au sérieux. On va jouer le troisième match pour le gagner. On est à la maison, on ne peut pas se permettre de négliger un match comme ça. On va le jouer pour le gagner et être sûr d’assurer la première place », promet le buteur.

* Vincent Aboubakar, Christian Bassogog, Karl Toko-Ekambi, Collins Fai, Michael Ngadeu, Clinton Njie et Ambroise Oyongo.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close