News

La directrice du FMI à Kinshasa pour discuter du programme conclu avec la RDC

Publié le : Modifié le :

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), est arrivée à Kinshasa mardi. C’est son premier voyage sur continent africain depuis le début de la pandémie de Covid-19. Cette visite officielle doit durer jusqu’au 9 décembre. Ce mercredi, elle sera reçue par le président congolais Félix Tshisekedi. Au menu de leurs échanges, la mise en œuvre du nouveau programme conclu entre le FMI avec la RDC.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Le chemin a été long. Apres plusieurs mois de tractations, l’accord a finalement été conclu en juillet dernier.

Il s’agit d’un programme triennal qui soulagera la balance de paiement de la RDC avec à terme un décaissement d’environ 1,5 milliard de dollars. Décaissement qui se fait au titre de la « facilité élargie de crédit du FMI » (FEC) qui fournit une aide financière aux pays qui connaissent des difficultés prolongées de balance des paiements.

Une bouffée d’oxygène pour la RDC. Ces fonds doivent appuyer la reprise post-Covid, permettre la constitution des réserves internationales et accompagner la mise en œuvre des programmes de réformes. Notamment dans l’amélioration du système fiscal et de la gouvernance.

Ces fonds s’ajoutent à l’allocation générale de « droits de tirages spéciaux » (DTS), autre mécanisme du FMI, chiffrée à environ 1,5 milliard de dollars et approuvée en août dernier. Le gouvernement s’est engagé à répartir à parts égales cette allocation entre la Banque centrale et le ministère des Finances.

Le FMI, insiste quant à lui sur l’efficiente utilisation de ces fonds, afin notamment que tous les appels d’offres associés aux projets respectent les principes de transparence conformes à la loi sur les marchés publics.

À lire aussi : RDC: après l’accord avec le FMI, quels sont les engagements de l’État congolais?



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close