News

les jeunes de Tataouine attendent les fonds promis pour leur gouvernorat

Publié le :

Sans emploi, des dizaines de jeunes gens de la région de Tataouine ont lancé un ultimatum aux autorités. Celui-ci est arrivé à échéance samedi 20 novembre. Cela fait des mois maintenant que ce bras de fer se poursuit.

Avec notre correspondante à Tunis, Amira Souilem

Bien décidés à se faire entendre, des jeunes gens de Tataouine ont bloqué des routes hier en signe de protestation. Les opérations sont filmées et diffusées aussitôt sur les réseaux sociaux. 

Depuis près de cinq ans, des habitants de cette région du sud de la Tunisie demandent à ce que des fonds soient débloqués pour leur gouvernorat ainsi que des emplois. À force de sit-in, blocages et interruption partielle de la production de pétrole, ces jeunes gens ont fini par faire plier les autorités qui ont accepté en 2020 de signer un accord avec eux.

Une victoire symbolique qui tarde à être mise en application au grand dam des protestataires. Excédés, ceux-ci ont décidé de mettre de nouveau la pression sur les autorités ou plus exactement sur le chef de l’État qui s’est arrogé les pleins pouvoirs depuis le 25 juillet dernier. 

Les manifestants menacent désormais de perturber à nouveau la production pétrolière si leurs revendications n’aboutissaient toujours pas. 

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close