News

les liaisons avec les îles interrompues par une grève des ferries

Publié le :

Les ferries du port de Pirée qui relient Athènes aux îles grecques sont à quai depuis mercredi matin pour une grève de 48 heures. Sur l’ensemble du pays, ce sont en tout une centaine de bateaux qui sont actuellement immobilisés à l’appel d’un syndicat de marins.

Avec notre correspondant à Athènes,  Joël Bronner

Maintenus à quai, au port du Pirée, deux gros ferries bleu et blanc de la compagnie grecque Blue Star ne rallieront pas les îles des Cyclades comme à l’accoutumée. Aujourd’hui, ils servent de toile de fond à un rassemblement de dizaines de grévistes du secteur maritime.

« Que pouvons-nous faire pour être entendus à part interrompre le trafic maritime ? Cela fait déjà dix jours que nous avons annoncé notre intention de faire grève. Le gouvernement et les propriétaires de bateaux sont parfaitement au courant de nos revendications. Cette grève n’est pas une surprise. Nous demandons simplement à être entendus », affirme Athanasios Evangelakis, président du syndicat des ingénieurs de la marine marchande.

Hausse des salaires, meilleure protection sociale, renouvellement des contrats temporaires et multiplication des emplois pérennes dans le secteur maritime sont parmi les principales revendications des grévistes.

« Nos demandes ne sont pas neuves, nous les avons exprimées à de multiples reprises, notamment en manifestant, souligne Angelos Galanopoulos, président d’un syndicat de motoristes. Tant que nos problèmes persisteront, nous continuerons notre mouvement de contestation. » 

En attendant, la majorité des îles grecques, privées de ferries et dénuées d’aéroport, se retrouvent temporairement coupées du monde.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *