News

l’Indonésie stoppe ses exportations face à la demande interne d’électricité

Publié le :

L’Indonésie, premier exportateur mondial de charbon, va stopper ses exportations au mois de janvier, afin de préserver son approvisionnement national. La demande en électricité est telle dans le pays que si le charbon venait à manquer, cela provoquerait des pannes géantes, selon les autorités.

« Si nous n’arrêtons pas nos exportations de charbon, une vingtaine de nos centrales électriques pourraient se trouver à l’arrêt », prévient un responsable indonésien du ministère de l’Énergie, qui brandit la menace de pannes de courant généralisées.

L’Indonésie est le premier exportateur de charbon au monde, avec 400 millions de tonnes expédiées en 2020, principalement vers la Chine et l’Inde.

Le pays doit théoriquement garder 25% de sa production pour le marché national, à un prix limité. Mais les producteurs ne respectent pas toujours cette obligation, selon les autorités. D’où le risque de pénurie.

L’interdiction d’exporter est temporaire, mais elle est déjà contestée par les entreprises indonésiennes productrices de charbon. Elles craignent que leurs clients ne se tournent vers des pays concurrents comme la Russie ou l’Australie.

Le charbon est une énergie très polluante. C’est la plus grande source de gaz à effet de serre au monde. Plusieurs pays, dont l’Indonésie, se sont engagés lors de la dernière COP à sortir progressivement de cette énergie, mais avec l’explosion de la demande, ces engagements pourraient être remis en question.

►À relire : Pourquoi le charbon freine les engagements climat du G20



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *