News

Steve Bannon, proche de Trump, s’est présenté à la police après son inculpation

Publié le :

L’ancien conseiller stratégique de Donald Trump à la Maison Blanche s’est rendu à la police ce lundi matin 15 novembre à Washington, après avoir été inculpé pour « entrave aux prérogatives d’enquête du Congrès » sur l’attaque contre le Capitole, le 6 janvier dernier.

Avec notre correspondant aux États-Unis, David Thomson

Steve Bannon avait évidemment soigné son arrivée devant les locaux du FBI à Washington dans un cortège de larges SUV noires aux vitres teintées. L’ancien conseiller de Donald Trump était attendu par une nuée de cameras, mais il n’a fourni aucune réponse à la presse. Banon s’est contenté de faire une déclaration à son propre media The War Room qui le suivait et qui diffusait les images en direct sur GTTR, un réseau social fondé par un proche de Donald Trump.

« Nous combattrons le régime Biden », a lancé Banon à ses partisans dans un sourire, avant d’entrer dans les locaux du FBI où les menottes lui ont été passées.

Soutien de Donald Trump

Bannon doit être présenté à un juge dans la journée après son inculpation vendredi pour entrave aux prérogatives d’enquête du Congrès. Inculpation qui fait suite à son refus de répondre à sa convocation par la commission spéciale de la Chambre des représentants sur l’invasion du Capitole le 6 janvier.

Ce week-end, Steve Bannon a reçu le soutien de Donald Trump. Il encourt de 30 jours à 1 an de prison, mais la procédure pourrait durer des mois, voire des années.

► À lire aussi: Assaut du Capitole: Steve Bannon, proche de Donald Trump, inculpé d’«outrage au Congrès»

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close