News

vers la fin des subventions pour l’achat d’une voiture électrique

Publié le : Modifié le :

 En Chine, les autorités annoncent une baisse de 30 % des aides à l’achat des véhicules électriques, les subventions devant être totalement supprimées d’ici à la fin de cette année. Il faut dire que le marché est florissant. Les voitures « propres » devraient représenter plus de 18% du total des ventes en 2022.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde 

Cette diminution progressive des subventions a été annoncée dès le printemps 2020, mais certains constructeurs entendent jouer les prolongations. Les acheteurs ayant payé un acompte avant le 31 décembre pourront bénéficier du plan d’aide 2021 jusqu’à mars, disaient les publicités de Noël, via des ristournes offertes par les marques.  

Avec un boom des ventes, plus de 100% de hausse constatée ces derniers mois, les véhicules à énergie nouvelle (New Energy Vehicules), les NEV comme on les appelle en Chine sont la nouvelle poule aux œufs d’or du plus grand marché automobile du monde. À tel point, et c’est un pari des autorités, que le secteur n’a plus besoin de coup de pouce pour rouler jusqu’à l’objectif des 20% de ventes totales réalisées par ces voitures propres électriques, hybrides et hydrogènes à l’horizon 2025.

À lire aussi : Après les smartphones, Xiaomi se lance dans la voiture électrique  

Contenu du développement de l’industrie des NEV, les subventions s’achèveront au 31 décembre 2022, a fait savoir le ministère chinois des Finances dans un communiqué publié vendredi 31 décembre. Une manière aussi d’anticiper un gel partiel et provisoire de la production cette année, en raison de la pénurie de puces mondiales, nécessaire au fonctionnement de ces véhicules sans essence.

À lire aussi le champion chinois BYD se pose en rival de Tesla 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *